De l’influence des innovations sur la bande dessinée franco-belge

article_innovation_smartphone_bd

La démocratisation de l’Internet ainsi que le développement – relativement récent – des supports numériques mobiles connectés, tels que les tablettes et les smartphones, entre autres, a provoqué de grands bouleversements dans l’univers de la bande dessinée. De l’usage fait des bandes dessinées par les lecteurs aux techniques de création des bédéistes, en passant par les stratégies marketing des maisons d’édition, l’ensemble du milieu est en changement constant au gré des innovations.

La BD partout, tout le temps

Selon une étude sortie en mars 2013, réalisée par comScore, GfK et Médiamétrie, environ 24,1 millions de français seraient équipés de smartphones et environ 18 millions de Français accéderaient quasi-quotidiennement à Internet depuis leur mobile. Côté tablettes, environ 18% des foyers français en serait aujourd’hui équipés.

Ces supports mobiles connectés créent aussi de nouveaux comportements et usages chez leurs propriétaires. Selon une étude réalisé en 2012 par l’agence Dagobert, ils les utilisent ainsi majoritairement pour :

Usages des smartphones en France, extrait d'un diaporama de l'agence Dagobert

Usages des smartphones en France, extrait d’un diaporama de l’agence Dagobert

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, une large partie de l’utilisation des smartphones est tournée vers le surf sur Internet, l’utilisation d’applications mobile et, d’une manière générale, le divertissement. Et là se trouve notre intérêt. En effet, il s’agit d’une nouvelle niche sur laquelle le marché de la BD a commencé à venir se fixer, notamment grâce à des applications pour gérer des bibliothèques de bandes dessinées sur les smartphones et les lire, ou alors en proposant des applications individuelles pour des séries de bande dessinée avec un nouvel épisode sortant chaque mois, par exemple. Nous sommes donc à la naissance d’un nouveau type d’usage de la bande dessinée sur les smartphones et tablettes grâce à ces applications.

La BD numérique

Revenons maintenant aux ordinateurs classiques : les bons vieux ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables. Au moment du développement des livres électroniques sur Internet (communément appelés e-books), les maisons d’édition de bandes dessinées commencèrent à numériser les BDs pour les vendre sous format numérique sur leurs sites ou sur des sites d’e-commerce. Cependant, cela n’a pas particulièrement bien marché dans le sens où l’intérêt pour un tel produit est quasi nul. Pourquoi ? Tout simplement parce que si c’est pour avoir accès à ce medium chez soi, pourquoi s’embêter à zoomer et dé-zoomer pour pouvoir lire les cases correctement sur un écran non adapté, quand on peut avoir la version papier traditionnelle à notre disposition ?

C’est donc un peu plus tard que des initiatives uniquement numérique ont commencé à se développer, je pense tout particulièrement au turbomédia, un principe qui a été développé par le français Malec, qui consiste à présenter la BD sous la forme d’un diaporama amélioré. Pour que vous voyez exactement à quoi cela ressemble, je vous suggère ce magnifique turbomédia réalisé par un débutant, traitant du thème du turbomédia, justement ! → Turbomédia par DaveDonut
Le turbomédia utilise jusqu’à présent majoritairement la technologie Flash, qui rappelons-le ne fonctionne ni sur tablette, ni sur smartphone, même si l’on commence à voir quelques prémices de l’utilisation de HTML5/CSS3 et Javascript pour la remplacer. (Ce qui est bien entendu une bonne chose !)

Dans un autre style, on a pu voir notamment chez Bouletcorp, l’utilisation de GIFs animés afin de donner un charme supplémentaire à la BD numérique, comme vous pouvez vous en rendre compte ici. Attention, vous devez néanmoins avoir une connexion Internet assez rapide pour pouvoir apprécier ce chef d’oeuvre à sa juste valeur… Oui, c’est l’inconvénient de l’utilisation de nombreux GIFs sur une seule page, ça fait beaucoup de poids à charger.

De nouvelles perspectives d’avenir

Comme vous avez pu vous en rendre compte en lisant cet article, les différentes innovations récentes sont en train de faire évoluer la bande dessinée. Bien sûr, nous n’en sommes encore qu’aux balbutiements d’une nouvelle expérience visuelle de la BD, mais nous pouvons déjà affirmer qu’en parallèle de la BD traditionnelle, un nouveau marché entièrement numérique se développe, et ça, c’est aussi un nouvel espoir de réussite à la fois pour les maisons d’édition, comme pour les bédéistes !

About the author /


Laisser un commentaire